Le 55e Concours

Le 55e Concours est ouvert aux candidats de toutes nationalités nés entre le 16 septembre 2001 et le 16 septembre 1982 inclus.

Les inscriptions étaient ouvertes du 21 janvier 2016 au 20 janvier 2017, midi (heure de Paris), dans la limite des 270 places disponibles.
Les inscriptions au 55e Concours sont closes depuis le 20 janvier 2017. 

Téléchargez la Brochure du 55e Concours
Téléchargez le document de présentation générale du 55e Concours


Présélections

En 2017, les épreuves de présélections se déroulent du 27 avril et 15 mai devant deux membres du jury, Jorge Rotter et Catherine Larsen-Maguire, chefs d’orchestre.
Elles se déroulent à huit clos ou sont réservées à un public limité (scolaires, étudiants…).

Chaque candidat est appelé à diriger deux pianistes (Thomas Palmer et Christophe Manien) jouant sur deux pianos des œuvres symphoniques transcrites pour cette forme. Il dispose de quelques minutes seulement pour convaincre les membres du jury. Le jury peut demander une exécution sans arrêt, ou que le candidat fasse travailler les pianistes.

Œuvres à présenter

  • Ludwig van Beethoven, Symphonie n°1 en ut majeur (opus 21)
    (Conducteur orchestre, piano 1 : cordes / piano 2 : harmonie)
  • Hector Berlioz, Roméo et Juliette / extraits symphoniques
    (Transcription pour deux pianos)

Dates des présélections
Pour assurer de bonnes conditions d’audition pour chaque candidat, le Concours a mis en place des quotas dans chaque ville et un nombre de candidats total limité à 270.


Épreuves finales

Les épreuves finales avec orchestre se déroulent du lundi 11 au samedi 16 septembre 2017, à Besançon.
La totalité des épreuves avec orchestre est ouverte au public
, au même titre que les concerts du Festival de musique dans le cadre duquel se déroule le Concours : réservations à la billetterie, concerts au Kursaal ou au Théâtre Ledoux de Besançon.

Tous les candidats dirigent les mêmes formations musicales, en présence de tous les membres du jury.
En dehors de l’épreuve finale qui se déroule comme un concert traditionnel, toutes les épreuves prennent la forme de séances de travail avec l’orchestre et les solistes ; les candidats sont donc amenés à arrêter l’orchestre ou les solistes afin de leur faire travailler certains passages. Les œuvres de l’épreuve finale sont jouées intégralement et sans interruption, en condition de concert.

Téléchargez le détail des épreuves.

  • Réunion d’accueil des candidats, présentation du Jury (non public)
    Dimanche 10 sept., 16h30
  • 1/8 de finale Symphonique
    Lundi 11 sept., 14h30 et 20h | 20 candidats maximum
    Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
    > Aaron Copland : Appalachian Spring, suite d’orchestre
  • 1/4 de finale Opéra
    Mardi 12 sept., 14h30 et 20h | 12 candidats maximum
    Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
    Solenn Le Trividic, soprano | Marion Lebegue, mezzo
    Antonel Boldan, ténor | Mickaël Guedj, baryton
    > Georges Bizet : Carmen (extraits)

  • 1/2 finale Concerto
    Mercredi 13 sept., 14h30 | 6 candidats maximum
    Orchestre national de Lyon | Philippe Cassard, piano
    > Frédéric Chopin : Concerto pour piano et orchestre n°2 en fa mineur (extraits)
  • 1/2 finale Oratorio
    Mercredi 13 sept., 20h | 6 candidats maximum
    Orchestre national de Lyon | Ensemble Aedes
    > Jean-Sébastien Bach : Messe en si mineur BWV 232
  • Répétitions de la Finale (non public)
    Vendredi 15 sept., 14h30 et 20h
  • Finale Symphonique et création
    Samedi 16 sept., 16h | 3 candidats maximum
    Orchestre national de Lyon
    > Philippe Hersant : Le jardin étoilé, création mondiale, commande du Festival
    > Claude Debussy : Nocturnes (Nuages ; Fêtes)
    > Johann Strauss : La Chauve-Souris (ouverture)

Jury 2017

Le jury du Concours est composé de 7 personnalités internationales.

  • Président du jury : Leonard Slatkin (directeur musical de l’Orchestre National de Lyon et de l’Orchestre symphonique de Detroit)
  • Stefan Asbury, chef d’orchestre (GB)
  • Valérie Chevalier, directrice d’opéra (FR)
  • Catherine Larsen-Maguire, chef d’orchestre (GB)
  • Philippe Hersant, compositeur (FR)
  • Jorge Rotter, chef d’orchestre (AG)
  • Jean-François Verdier, directeur musical Orchestre Victor Hugo Franche-Comté (FR)

Le jury se réserve le droit d’interrompre une épreuve, ou d’exclure un concurrent en cours d’épreuve sans être tenu de lui en communiquer les raisons. Les décisions du jury sont souveraines et sans appel. La voix du Président du jury est prépondérante en cas d’égalité des votes.

Grand Prix et « coups de cœur »

Le Grand Prix de direction

  • Décerné par le Jury, il est doté de 12 000 €. Le jury se réserve le droit de ne pas l’attribuer ; il ne peut être partagé.
  • Le lauréat se verra également remettre une montre LIP, offerte par notre partenaire
  • Accompagnement / assistance : depuis 2015, le Concours décidé d’offrir au lauréat un accompagnement de trois mois, assuré par Aimée Paret, spécialisée en conseil et accompagnement de jeunes chefs. Le but est de prendre le temps de faire le point avec le lauréat sur ses atouts et éventuelles faiblesses, d’établir une stratégie de début de carrière (choix des répertoires et des invitations, complément de formation éventuel, etc.), de sélectionner une agence artistique et éventuellement négocier le contrat. Cet accompagnement s’avère fondamental pour que le coup de projecteur du Grand prix de Besançon soit un véritable tremplin de carrière.
  • Insertion professionnelle : le lauréat pourra bénéficier d’engagements avec les nombreux orchestres et festivals partenaires du Concours :

Les « coups de cœur »

  • Le public assistant à la Finale est appelé à voter pour attribuer le « Coup de cœur du public ».
    NOUVEAU : la Finale étant retransmise en direct sur le web, un système de vote sera mise en place sur les réseaux sociaux ou sur un site dédié.
  • Les musiciens de l’Orchestre national de Lyon seront également appelés à voter à bulletin secret pour désigner le « Coup de cœur de l’orchestre ».

Mention spéciale

En 2017, le jury aura la possibilité d’attribuer une Mention spéciale (dotation à préciser ultérieurement).