Festival 2017

70e FESTIVAL & 55e CONCOURS, DU 8 AU 23 SEPTEMBRE 2017

Édition exceptionnelle avec plus de 50 rendez-vous prestigieux !

Depuis la création du Festival en 1948 à l’initiative de Gaston Poulet, puis du Concours de jeunes chefs d’orchestre sur celle d’Emile Vuillermoz, des milliers d’artistes du monde entier – musiciens, danseurs, chanteurs, compositeurs… – se sont succédés à Besançon et en Franche-Comté devant plusieurs générations de festivaliers. Sans nostalgie mais dans une continuité avec son prestigieux passé, l’équipe du Festival vous propose une édition 2017 qui se veut festive, riche, éclectique et innovante.

Musique baroque (Bach), récitals (Deux mezzos sinon rien, Soirées Lipatti), musique vocale (Schütz, Duruflé, Hersant…), musique de chambre, musiques du monde (Flamenco, Moyen-Orient…), jazz (neuf soirées au Pianos-bar) et bien sûr symphonique avec une pléiade d’orchestres européens et des grands noms du monde de la musique dont Charles Dutoit, Alexandre Tharaud, Karine Deshayes… sans oublier Leonard Slatkin qui présidera le jury du 55e Concours de jeunes chefs d’orchestre.

Huit concerts mettront à l’honneur Philippe Hersant qui termine sa résidence de compositeur particulièrement intense et appréciée.
Et pour un anniversaire encore plus ouvert, de nombreux événements gratuits sont proposés : soirée d’ouverture, concerts gratuits les samedis après-midi, retransmission sur écran géant de la Finale du Concours, exposition aux Passages Pasteur… et enfin Immersion symphonique, orchestre numérique interactif à découvrir cour du Palais Granvelle !

Premier bilan : une édition record !

C’est avec le Concerto pour orchestre de Bartók que s’est achevé samedi 23 septembre la 70e édition du Festival qui a proposé durant 15 jours 50 concerts interprétés par plus de 1000 artistes venus de France et d’Europe.

Les soirées symphoniques ont marqué les festivaliers, notamment le Royal Philharmonic Orchestra sous la baguette de Charles Dutoit ou encore l’Orchestre symphonique de Lucerne.
Lors de la Finale du 55e Concours de jeunes chefs d’orchestre, le jury présidé par Leonard Slatkin, a couronné l’anglais Ben Glassberg (23 ans).
Beau succès également pour les soirées de musiques du monde, les récitals, la musique vocale, les afters jazz du Pianos-bar, ainsi que pour la soirée d’ouverture ou l’installation sonore interactive « Immersion symphonique ».

Quelques chiffres…

Cette année le budget de fonctionnement du Festival a avoisiné les 1,5 million d’euros, niveau jamais atteint jusqu’à alors, et qui a permis à l’édition 2017 de prendre toute son ampleur. Côté chiffres, la fréquentation a battu des records avec au total plus de 24 000 festivaliers (+10%). 17 500 personnes ont assisté aux concerts avec billetterie (+20% par rapport à 2015, dernière année avec Concours), générant des recettes propres en hausse de 9%.