Présentation

Créé en 1948, le Festival de musique de Besançon Franche-Comté compte parmi les plus anciens et les plus prestigieux festivals de musique en France. Ouvert aux récitals et à la musique de chambre, c’est toutefois le répertoire symphonique qui a le plus marqué son histoire, avec les plus grands noms de la direction : André Cluytens, Carl Schuricht, Igor Markevitch, Rafael Kubelik, Lorin Maazel, Charles Dutoit…
Cette image s’est renforcée en 1951 avec la création du Concours international de jeunes chefs d’orchestre, qui s’est rapidement imposée comme la plus prestigieuse manifestation de sa catégorie. Leur prix à Besançon ont ainsi permis à Gerd Albrecht, Seiji Ozawa, Michel Plasson, Zdenek Macal, Sylvain Cambreling ou Yutako Sado de faire leurs premières armes sur la scène internationale.

Le Festival est également, depuis ses origines, un acteur essentiel de la création et de la diffusion de la musique contemporaine. Il développe un ambitieux projet de résidence de compositeur en Franche-Comté avec le soutien de nombreux partenaires locaux, structures de diffusion et d’enseignement de Besançon et de la région. Dans le cadre de la résidence mais également à travers sa programmation, le Festival poursuit une démarche d’ouverture au public le plus large : actions pédagogiques et répétition commentées à destination des scolaires ou de groupes constitués, préparation au concert, rencontre avec les artistes, politique tarifaire…

Le Festival de musique de Besançon Franche-Comté est membre de France Festivals (Fédération française des festivals internationaux de musique), dont il est également membre fondateur, de la Fédération mondiale des concours internationaux de musique (FMCIM) et du Syndicat national des scènes publiques (SNSP).
Téléchargez la charte des missions artistiques et territoriales des scènes publiques.

La création du Festival

(D’après « Contribution à l’histoire du Festival et du Concours » écrit par Jacques Kreisler, extrait des « Mémoires de la Société d’Émulation du Doubs » n°32, en 1990)

Le premier festival de musique français date de 1932, à Strasbourg, interrompu pendant la guerre. En 1948 naissaient deux nouveaux festivals : le Festival de Besançon et celui d’Aix-en-Provence (trois mois avant Besançon).
À l’origine du Festival de Besançon, Gaston Poulet, violoniste et chef d’orchestre français ayant une place importante dans la cité comtoise, notamment en tant que directeur artistique et chef principal de l’Orchestre des Concerts symphonique. L’idée du Festival germait dans sa pensée depuis quelques temps et avec l’aide de la Société des Concerts symphonique, de la Société de musique de chambre et de quelques personnalités musicales et autres passionnés. Le premier Comité du Festival vu le jour en 1948, présidé par André Falque avec Pierre Lagrange comme Commissaire Général.

Quelques jours après la fin du premier Festival, on pouvait lire dans Le Figaro du 25 septembre 1948 (Bernard Gavoty) : « Il y a des lieux où la musique s’intègre naturellement dans le décor, Besançon est de ceux-là ».
Le 24 septembre, dans Témoignage Chrétien, Antoine Goléa avait écrit : « Tous ceux qui, venus de l’extérieur, ont assistés aux concerts de la semaine à Besançon, qui ont vu ces salles trépignantes, bondées, où toutes les classes sociales se trouvaient représentées savent que le « charme des Festivals » est un élément décisif du rapprochement tellement nécessaire entre la fameuse élite musicale française et des couches toujours plus larges, toujours plus profondes de la population… »

Téléchargez les visuels du Festival depuis 1955.

Chef d’orchestre associé

Entre 2008 à 2013, la collaboration avec un artiste associé a permis au Festival de présenter quelques-uns des meilleurs orchestres d’Europe autour de programmes originaux spécialement conçus pour Besançon et donnés en exclusivité. Gerd Albrecht (2012/2013), Sir Andrew Davis (2010/2011) et Zdenek Macal (2008/2009) ont ainsi participé à l’élaboration de la programmation et ont présidé le jury du Concours.
En 2014/2015, dans l’esprit d’un parrainage artistique, le Festival s’est associé à un chef d’orchestre chargé en particulier d’accompagner le Concours international de jeunes chefs d’orchestre.

Plus d’information sur les artistes et chefs d’orchestre associés

Le Concours international de jeunes chefs d’orchestre

Fondé en 1951 sous l’égide du Festival de musique de Besançon Franche-Comté, le Concours international de jeunes chefs d’orchestre s’est imposé rapidement comme la plus prestigieuse manifestation de sa catégorie. Annuel jusqu’en 1992, il a depuis adopté un rythme biennal (années impaires).
Le Concours est ouvert à tous les artistes qui souhaitent devenir chef d’orchestre professionnel, quel que soit leur parcours, leur formation ou leur expérience, aucun diplôme préalable n’est exigé. Après les présélections, seuls 20 candidats sont admis aux épreuves avec orchestre à Besançon en septembre, un seul remporte le Grand Prix !

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site du Concours.

L’association du Festival international de musique de Besançon Franche-Comté

En 2015, l’association gestionnaire présidée par Bernard Sertout comptait 246 membres et une vingtaine de mécènes individuels.

Le Conseil d’administration de l’association
  • Bernard Sertout, président
  • Myriam Grandmottet et Yves Descharmes, vice-présidents
  • Henri Chagué, trésorier
  • Geneviève Lorach, secrétaire
  • Marie-France Calderone et Laurent François, assesseurs
  • Jean-Michel Badet et Franck Monneur, membres élus
  • Philippe Chagué, Jean-Pierre Colin et Yves-Marie Lehmann, membres honoraires (non élus)
Membres de droits représentants des collectivités et établissements publics
  • Salima Inézarène vice-présidente du Conseil régional Bourgogne Franche-Comté
  • Luc Bardi, conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté
  • Françoise Branget vice-présidente du Conseil départemental du Doubs
  • Raphaël Krucien conseiller départemental du Doubs
  • Chantal Torck vice-présidente du Conseil départemental du Jura
  • Eric Scève directeur du Conservatoire à rayonnement régional du Grand Besançon
  • Marie-Aline Fournagz-Voizard responsable du pôle musique contemporaine / action culturelle de la Sacem
  • Rosa Rebrab, adjoint au Maire, Ville de Besançon
  • Patrick Bontemps adjoint au Maire, Ville de Besançon