Archives // Programme 2013

Unless otherwise specified, all the concerts take place to Besançon

Vendredi 13 septembre

 De 10h45 à 14h – Divers quartiers – accès libre
L’Orchestre ne tient pas en place !
avec les musiciens de l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
10h45 : Planoise (Place Cassin) // Cuivres
10h45 : Place de la révolution // Cordes
11h45 : Palente (MJC, place des Tilleuls) // Bois
11h45 : Les 408 (Cité Brulard) // Cuivres
11h45 : Clairs soleils (École Jean Macé) // Cordes
12h45 : Gare Viotte // Cordes
13h : Battant (Place Bacchus) // Bois
13h15 : Esplanade des droits de l’homme // Cuivres
14h : Place du 8 septembre // Final cordes, bois, cuivres

L’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté ne tient décidément pas en place ! Pour la quatrième année, ses musiciens investissent les quartiers de la ville à la rencontre des habitants. Une occasion pour les novices et les curieux de découvrir l’orchestre et de rencontrer les musiciens hors des salles de concert.
Annulation en cas d’intempéries

··················································································

 20h30 – Prés-de-Vaux * – accès libre
Orchestre philharmonique de Strasbourg
Marko Letonja, direction
     Richard Wagner : Rienzi (ouverutre)
          Edward Grieg : Peer Gynt (suite n°1)
          Giuseppe Verdi : La Force du destin (ouverture)
          Edvard Grieg : Peer Gynt (suite n°2)
          Aram Khatchaturian : Suite Masquerade

Le Philharmonique de Strasbourg revient au Festival après douze ans d’absence. Face à la célèbre citadelle bisontine, il ouvrira le Festival avec deux pages magistrales de Verdi et Wagner, les suites orchestrales extraites du célèbre opéra de Grieg, et enfin l’émotion et l’exubérance de Khatchaturian.
Émission en direct sur France bleu Besançon à partir de 20h.
Concert diffusé sur France 3 Franche-Comté le samedi 14 septembre à 15h20.

Accès à pied conseillé (5 min. depuis Rivotte par la passerelle piétonne). Accès libre sans billetterie. En cas d’intempéries, repli au Théâtre : dans ce cas uniquement, billets gratuits à retirer le 13 septembre à partir de 10h à la billetterie (Kursaal). Aucun billet délivré le soir même. Annonce repli au 03 81 82 08 72 à partir de 9h le 13/09.

··················································································

22h – La Rodia* – gratuit
Ray Lema Quintet

Ray Lema est l’un des grands noms des musiques du monde. Profondément attaché à ses racines africaines, il a néanmoins fait preuve tout au long de sa carrière d’une curiosité et d’une ouverture d’esprit incroyables. Ses influences musicales vont de Bach, Mozart à Herbie Hancock, en passant par les Beatles ! Son nouveau sextet nous entraîne dans un voyage musical fascinant à la rencontre du jazz et de la riche palette des musiques africaines.
En coproduction avec La Rodia, SMAC de Besançon
Retransmission en direct du concert sur la terrasse
Billets gratuits à retirer le 13 septembre à partir de 10h à la billetterie du Festival (Kursaal) et à partir de 18h à La Rodia, dans la limite des places disponibles.

··················································································

 Dès 18h – Passerelle de Chardonnet – accès libre
Passerelle interactive

3615_wave copier

Le collectif 3615 Señor (composé entre autres de membres de Tricyclique Dol et Superseñor) investit la passerelle reliant la Cité des Arts à la Rodia avec un dispositif mettant en résonance les ondes formées par les arches du pont, de l’eau, de la lumière et des sons environnants au gré des allées et venues vers la soirée d’ouverture.
Dans le cadre de BIEN URBAIN, parcours artistiques dans (et avec) l’espace public

Samedi 14 septembre

 De 10h à 12h et de 14h à 18h – Ferme de Flagey  – accès libre
Musée sonore
Fondés par Gerd Albrecht, les Musées sonores de Hambourg et Berlin permettent au public d’expérimenter les sensations du musicien, en mettant les instruments dans les mains des jeunes et des moins jeunes. Suite au succès de l’année dernière, leur antenne mobile revient sillonner la région.
À partir de 3 ans | Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles

··················································································

 De 14h à 18h – Kiosque, Place Granvelle  – accès libre 
Harmonies de Franche-Comté
14h : Harmonie de Besançon
15h : Orchestre d’Harmonie d’Ornans
16h : Echo de la Montagne
17h : Concorde de Saint-Ferjeux

La Franche-Comté conserve une grande tradition d’harmonies et de fanfares. Sous les frondaisons de la place Granvelle, quatre d’entre elles se succèdent sous le kiosque pour un après-midi aux couleurs musicales légères et variées.En collaboration avec la Fédération musicale de Franche-Comté
Annulation en cas d’intempéries

··················································································

 18h – Salle du Parlement – tarif « Salle du Parlement »
Suites de Bach : 1e partie 
Marc Coppey, violoncelle
          Jean-Sébastien Bach : Suites pour violoncelle seul n°1, 3 et 5
          Bruno Mantovani : One-way pour violoncelle seul

Avec ces Suites devenues universelles, Bach a contribué à donner au violoncelle ses lettres de noblesses. Dans la magnifique Salle du Parlement, Marc Coppey interprètera l’intégrale des Suites en deux concerts, en miroir de courtes pièces contemporaines.
La visite guidée du Palais de justice organisée par l’Office de Tourisme et des congrès de Besançon est annulée.

··················································································

 18h30 – Magic Mirror – 3€, tarif unique
Apéro concert avec Gavriel Lipkind, violoncelliste

Gavriel Lipkind, encore peu connu en France, a déjà à son actif une impressionnante carrière internationale. Rencontre avec un jeune talent, mais aussi une personnalité attachante et originale.

··················································································

  20h – Théâtre – tarif symphonique
Brussels Philharmonic
Michel Tabachnik, direction 
Gavriel Lipkind, violoncelle
          Misato Mochizuki : Trois Mille Monde
          Edouard Lalo : Concerto pour violoncelle et orchestre
          Maurice Ravel : La Valse
          Claude Debussy : La Mer

Après une pièce de Misato Mochizuki qui réserve au chef un rôle inhabituel dans une rarissime cadence, le Brussels Philharmonic met à l’honneur le grand répertoire symphonique français, du romantisme élégant de Lalo à l’expressionisme de Debussy, en passant par le tourbillon de la valse revisitée par Ravel.

Concert sous le patronage du Conseil régional de Franche-Comté, du Conseil général du Doubs, de la Ville de Besançon et de la DRAC-Franche-Comté

Dimanche 15 septembre

 De 10h à 12h et de 14h à 18h – Musée du temps  – accès libre
Musée sonore
Fondés par Gerd Albrecht, les Musées sonores de Hambourg et Berlin permettent au public d’expérimenter les sensations du musicien, en mettant les instruments dans les mains des jeunes et des moins jeunes. Suite au succès de l’année dernière, leur antenne mobile revient sillonner la région.
À partir de 3 ans | Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles

··················································································

 11h – Théâtre – tarif « Petit-déjeuner concert »
Petit-déjeuner concert : La Moldau
Brussels Philharmonic
Gerd Albrecht, direction
          Smetana : Vltava (La Moldau)

Gerd Albrecht nous emmène sur les rives de la Moldau, un des symboles de l’âme tchèque que Smetana exalte dans son poème symphonique Ma Patrie. En une heure, le maestro présentera et commentera l’oeuvre avec des extraits, avant une dernière lecture intégrale.
Concert commenté, à partir de 7 ans
Accueil petit-déjeuner entre 10h et 10h45

··················································································

 De 14h à 18h – Kiosque, Place Granvelle – accès libre
Harmonies de Franche-Comté
14h : Harmonie la Grandvallière
15h : Orchestre d’Harmonie de Pouilley-les-Vignes
16h : Harmonie des Chaprais
17h : Orchestre d’Harmonie de Pierre Fontaine Vercel

Deuxième après-midi de plaisir musical avec les amateurs avertis des Harmonies de Franche-Comté, qui investissent le kiosque à musique pour quatre concerts pour lesquels ils ont carte blanche.
En collaboration avec la Fédération musicale de Franche-Comté
Annulation en cas d’intempéries

··················································································

 15h – Auditorium, Cité des Arts – tarif « Cité des Arts »
Hommage à Poulenc
Ensemble Tetraktys  (25e anniversaire)
Jean-Baptiste Dumora, baryton
          Francis Poulenc : Sonate pour violon et piano, Sextuor, 
          Cantate Rhapsodie nègre, Chansons gaillardes, Cantate Le Bal masqué,

Double anniversaire pour ce premier concert dans le magnifique auditorium de la Cité des Arts : l’ensemble Tetraktys, qui sillonne la Franche-Comté depuis déjà 25 ans, nous propose un bel hommage instrumental et vocal à Poulenc, disparu il y a cinquante ans.

··················································································

18h – Salle du Parlement – tarif « Salle du Parlement »
Suites de Bach : 2e partie
Marc Coppey, violoncelle
          Jean-Sébastien Bach : Suites pour violoncelle seul  n° 2, 4 et 6
          Eliott Carter : Figment pour violoncelle

Sous les boiseries de l’ancien Parlement de Franche- Comté, deuxième partie de l’intégrale des Suites de Bach, avec l’approche spontanée et généreuse de Marc Coppey au violoncelle.
La visite guidée du Palais de justice organisée par l’Office de Tourisme et des congrès de Besançon est annulée.

Lundi 16 septembre

 14h30 & 20h – Kursaal – tarif Concours
53ème Concours international de jeunes chefs d’orchestre : 1/8 finales (max 20 candidats)
Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
           Ludwig van Beethoven : Symphonie n°4
Première épreuve avec orchestre pour les vingt candidats sélectionnés au printemps sur trois continents, avec au programme des extraits de deux oeuvres des premiers romantiques Beethoven et Mendelssohn.
Pour toutes les épreuves du Concours, des 1/8 de finales aux 1/2 finales, le programme annoncé est celui préparé par les candidats.Le jury décidera des extraits précis à diriger par les candidats avant chaque épreuve. Seuls ces extraits seront donc entendus lors des épreuves, dans le cadre d’une séance de travail entre les candidats et l’orchestre.

Mardi 17 septembre

 14h30 & 20h – Kursaal – tarif Concours
53ème Concours de jeunes chefs d’orchestre – 1/4 finales (max 10 candidats)
Orchestre national de Lorraine
          Gabriel Fauré : Pelléas et Mélisande
          Paul Hindemith : Symphonie « Mathis le peintre »

Le Concours propose aux candidats un large parcours de styles musicaux. Après l’Allemagne romantique, retour en France avec la célèbre musique de scène composée par Fauré, puis une oeuvre rare d’Hindemith, créée en 1934 et extraite d’un opéra créé peu après.

Les épreuves de 1/4 de finale consistent en des séances de travail entre les candidats et l’orchestre, autour d’extraits du programme choisi par le jury.

Mercredi 18 septembre

De 14h à 18h – Faucogney-et-la-Mer  – accès libre
Musée sonore
Fondés par Gerd Albrecht, les Musées sonores de Hambourg et Berlin permettent au public d’expérimenter les sensations du musicien, en mettant les instruments dans les mains des jeunes et des moins jeunes. Suite au succès de l’année dernière, leur antenne mobile revient sillonner la région.
À partir de 3 ans | Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles

··················································································

 14h30 – Théâtre – tarif Concours
53ème Concours de jeunes chefs d’orchestre – 1/2 finale « opéra » (max 6 candidats)
Orchestre national de Lorraine
Khatuna Gadelia, soprano | Françoise Rebaud, mezzo
Philippe Do, ténor | Alain Lyet, baryton
          Piotr Ilitch Tchaïkovski : La Dame de pique, 1er acte (extraits)

L’orchestre rejoint la fosse du théâtre pour les demi-finales, laissant la scène aux voix solistes pour des extraits d’un opus incontournable du répertoire opératique. Basé sur la nouvelle éponyme de Pouchkine, il reçut dès sa création un accueil triomphal.

Concert parrainée par le Groupe La Poste
Les 1/2 finales consistent en des séances de travail entre les candidats et l’orchestre, autour d’extraits du programme choisi par le jury.

··················································································

 18h30 –  Magic Mirror – 3€, tarif unique
Apéro / rencontre avec Misato Mochizuki et Jean-François Verdier

D’avril à juin, ces deux membres du jury ont auditionné près de 300 candidats. Ils nous feront partager leur approche, leur critères de sélection et leur ressenti sur le déroulement du Concours.

··················································································

 20h – Kursaal – 20h – tarif Concours
53ème Concours de jeunes chefs d’orchestre – 1/2 finale « oratorio »
(max 6 candidats)
Orchestre national de Lorraine
Chœur Contre z’ut
Khatuna Gadelia, soprano | Françoise Rebaud, mezzo
Philippe Do, ténor | Alain Lyet, baryton
          Félix Mendelssohn : Elias, 1e partie (extraits)

Chef d’oeuvre de la musique sacrée, Elias est un des rares oratorios du 19e siècle ; il reste dans l’esprit de ses prestigieux prédécesseurs Bach et Haendel. Ce sera l’occasion pour les six derniers candidats de réussir l’alchimie délicate entre choeurs, solistes et orchestre.

Les 1/2 finales consistent en des séances de travail entre les candidats et l’orchestre, autour d’extraits du programme choisi par le jury.

Jeudi 19 septembre

 18h30 – Magic Mirror – 3€, tarif unique
Apéro concert / rencontre avec Olivier Charlier, violoniste
(remplace Nemanja Radulovic qui a du annuler pour raisons de santé)
Présenté par Jean-Michel Badet, producteur d’émissions musique classique sur RCF Besançon

Nemanja Raduovic est souvent là où on ne l’attend pas… Rencontre avec la « rock star » du violon, qui a accepté de préparer spécialement le concerto de Berg pour le Festival.

··················································································

 20h – Théâtre – tarif symphonique
Orchestre national de Lorraine
Jacques Mercier, direction
Olivier Charlier, violon
(Remplace Nemanja Radulovic qui a du annuler pour raisons de santé)

          Anton Webern : Passacaille         
          Alban Berg : Concerto pour violon « À la mémoire d’un ange »
          Richard Wagner : Tannhaüser (Ouverture), Lohengrin  (Prélude du 1er acte)
                                            Tristan et Isolde (Prélude et Mort d’Isolde)

Entre deux épreuves du Concours, l’Orchestre national de Lorraine retrouve Jacques Mercier à la baguette pour un programme dédié à l’École de Vienne, avec Webern puis l’émouvant concerto de Berg, interprété par Nemanja Radulovic. Ensuite place à Wagner avec trois pages orchestrales emblématiques.

··················································································

 20h30 – Baume-les-Dames – Eglise – tarif « concerts en Région »
Quatuor Minetti
          Joseph Haydn : Quatuor opus 77 n°1
          Franz Schubert : Quartettsatz D703
          Felix Mendelssohn : Quatuor opus 44 n°1

En dix ans, le jeune quatuor autrichien a déjà conquis une aura internationale. Il défend avec passion les maîtres du répertoire, comme Haydn, véritable fondateur du quatuor classique, mais aussi deux compositeurs précoces, Schubert et Mendelssohn dont il a réalisé un enregistrement remarqué.

··················································································

 21h –  Magic Mirror – tarif Magic Mirror
Houria Aichi
Algérie/France (Ethnique, traditionnel)

Reconnue dans le monde entier comme l’ambassadrice du chant chaoui des Aurès, Houria Aïchi propose un nouveau tour de chant intitulé Renayate (chanteuses), dans lequel elle rend un vibrant hommage aux grandes voix féminines de son Algérie natale, de Cheikha Rimitti à Meriem Fekkaï ou à Fadela d’Oran…

Vendredi 20 septembre

 18h30 – Magic Mirror – 3€, tarif unique
Apéro concert avec le trio Denis Clavier

Supersoliste de l’Orchestre national de Lorraine, le violoniste Denis Clavier se consacre aussi à la musique de chambre, notamment avec ce trio formé avec Claire Breteau (violoncelle) et Anaël Bonnet (piano). Ils vous proposent le bref Notturno opus 148 de Schubert, puis le Trio n°2 du compositeur lorrain Théodore Gouvy, admiré par Berlioz et injustement oublié jusqu’à sa récente redécouverte.

Les pianistes David Berdery et Christophe Manien, initialement programmés pour cet apéro-concert, ont du annuler leur concert pour des raisons familiales.

··················································································
 20h  – Kursaal – tarif musique de chambre
Quatuor Minetti
          Joseph Haydn : Quatuor op 77 n°1
          Franz Schubert : Quartettsatz D703
          Wolfgang Rihm : Grave
          Claude Debussy : Quatuor opus 10

Deuxième concert du quatuor Minetti, avec les deux incontournables maîtres viennois du quatuor, suivi d’une deuxième partie cette fois moderne et contemporaine : une page émouvante de l’autrichien Rihm, puis Debussy et son chef d’oeuvre qui initia en 1893 une esthétique nouvelle.

Samedi 21 septembre

 De 10h à 12h et de 14h à 18h – Dole – accès libre
Musée sonore
Fondés par Gerd Albrecht, les Musées sonores de Hambourg et Berlin permettent au public d’expérimenter les sensations du musicien, en mettant les instruments dans les mains des jeunes et des moins jeunes. Suite au succès de l’année dernière, leur antenne mobile revient sillonner la région.
À partir de 3 ans | Entrée libre sans réservation, dans la limite des places disponibles

··················································································

 Baume-les-Messieurs – Abbaye – 10€ le premier concert, puis 5€ les suivants
Les Échappées musicales
Pierre Fouchenneret, Pablo Schatzmann, violons / Marie Chilemme, Léa Hennino, altos
Victor Julien-Laferrière, Gauthier Herrmann, violoncelles
Florent Pujuila, clarinette / Simon Zaoui, piano

13h – Dortoir
          Robert Schumann : Récits de contes de fées
          Misato Mochizuki : Moebius Ring pour piano seul
          Johannes Brahms : Quatuor opus 60
14h – Dortoir    
          Johannes Brahms : Trio opus 114
          Alexander von Zemlinsky : Trio opus 3
15h – Abbatiale
          Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes opus 132
16h30 – Dortoir
          Béla Bartók : Deuxième sonate pour violon et piano, sz. 76
          György Kurtág : Hommage à Robert Schumann 
          Béla Bartók : Contrastes
17h30 – Abbatiale
          Johannes Brahms : Sextuor opus 18

Le site exceptionnel de l’Abbaye de Baume-les-Messieurs est l’écrin idéal pour ces échappées patrimoniales, bucoliques et musicales. Autour de l’ardent violon de Pierre Fouchenneret, déjà chef de bande de l’édition précédente, sept jeunes solistes français vous proposent leurs coups de coeurs de la musique de chambre, avec une place de choix réservée à Johannes Brahms.
Concerts programmés en collaboration avec La saison des jeunes concertistes internationaux.
Jauges limitées, réservation conseillée
··················································································

 20h – Théâtre – tarif symphonique
53ème Concours de jeunes chefs d’orchestre – FINALE   (max. 3 candidats)
Orchestre national de Lorraine
Olivier Charlier, violon
(Remplace Nemanja Radulovic qui a du annuler pour raisons de santé)

          Misato Mochizuki : Musubi II, création mondiale, commande du Festival 
          Brahms : Concerto pour violon et orchestre (1er mouvement)
          Stravinsky : L’Oiseau de Feu, suite n°2) 

Pour cette ultime épreuve du 53e Concours, l’Orchestre national de Lorraine sera confié aux trois derniers candidats, qui dirigeront d’abord Musubi II, création mondiale de Misato Mochizuki. Puis place à la la richesse mélodique et la splendeur orchestrale du redoutable Concerto de Brahms, confié à l’archet de Nemanja Radulovic, et enfin le premier triomphe du jeune Stravinsky, avec une partition écrite pour les Ballets russes en 1910.

Dimanche 22 septembre

 Arc-et-Senans – Saline Royale – 10€ le premier concert, puis 5€ les suivants
Les Échappées musicales
Pierre Fouchenneret, Pablo Schatzmann, violons / Marie Chilemme, Léa Hennino, altos
Victor Julien-Laferrière, Gauthier Herrmann, violoncelles
Florent Pujuila, clarinette / Simon Zaoui, piano
12h – Migeon
          Robert Schumann : Récits de contes de fées 
          Misato Mochizuki : Moebius Ring pour piano seul
          Johannes Brahms : Quatuor opus 60
13h – Pasteur
          Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes opus 132
14h – Migeon
          Johannes Brahms : Trio opus 114
          Alexander von Zemlinsky : Trio opus 3
15h – Migeon
          Béla Bartók : Deuxième sonate pour violon et piano, sz. 76
          György Kurtág : Hommage à Robert Schumann
          Béla Bartók : Contrastes
16h – Pasteur
          Johannes Brahms : Sextuor opus 18

Autre site patrimonial exceptionnel, la Saline royale accueillera la deuxième journée de musique de chambre qui met à l’honneur clarinette, piano et sextuor à cordes, dans un florilège de chefs d’oeuvres et de pièces plus rares au concert.

Concerts programmés en collaboration avec le Salon de musique – La saison des jeunes concertistes internationaux.
Jauges limitées, réservation conseillée. Le prix d’entrée comprend l’entrée au site de la Saline (classé Patrimoine mondial de l’Unesco).

··················································································

 15h – Kursaal – tarif musique de chambre
Accademia Bizantina
Ottavio Dantone, clavecin et direction
Viktoria Mullova, violon
          Jean Sébastien Bach : Concertos pour violon BWV 1041, 1042, 1053
          Concerto pour violon, clavecin et orchestre BWV 1060

Sur instruments anciens et dirigé du clavecin par Ottavio Dantone, un des meilleurs ensembles baroques européens accueille Viktoria Mullova, violoniste exceptionnelle dans tous les répertoires. Leur rencontre sera entièrement consacré à la musique concertante de Bach.

Mardi 24 septembre

 18h30 – Magic Mirror – 3€, tarif unique
Introduction au concert Le Sacre du printemps avec extraits musicaux, par Jean-Jacques Griot, musicologue

Avant le concert dédié à Stravinsky à 20h, le Festival vous propose une préparation au concert, sous forme de clés d’écoutes avec extraits musicaux, par le musicologue Jean-Jacques Griot.

··················································································

 20h – Théâtre – tarif symphonique
Le Sacre du Printemps
Orchestre Victor Hugo Franche-Comté
Orchestre de l’Opéra de Rouen Haute-Normandie
Jean-François Verdier, direction
          Igor Stravinsky : Trois pièces pour clarinette seule
                                          L’Histoire du Soldat (suite)
                                          Le Sacre du Printemps  (centenaire de sa création)
          Maurice Ravel : Boléro

À l’occasion du centenaire de la création du Sacre du Printemps, Jean-François Verdier rassemble deux orchestres pour interpréter ce monument de la musique du XXe siècle. En première partie, une autre facette de Stravinsky, plus intime mais toute aussi inventif, expressif et original.

Concert parrainé par la Caisse des dépôts

··················································································

 21h – Magic Mirror – tarif Magic Mirror
Jerez le Cam Quartet
Argentine/France (« Tango balkanique »)

Gerardo Jerez le Cam est l’inventeur du tango balkanique ! Il ose un mariage étonnant entre divers univers qui n’ont a priori rien en commun et c’est une véritable réussite. Des airs de milongas ou de tangos se mélangent avec des rythmes tziganes et balkaniques pour créer un nouveau folklore imaginaire passionnant.

Mercredi 25 septembre

 20h – Cathédrale Saint-Jean – tarif « Cathédrale »
Chœur de chambre les éléments
Joël Suhubiette, direction
          Palestrina : Stabat Mater à deux choeurs
          Tomas Luis de Victoria : Magnificat Sexti Toni à trois choeurs
          Josquin Després : Qui Habitat, à six choeur
          Alexandros Markéas : Medea Cinderella, à quatre choeurs
          Felix Mendelssohn : Ehre sei Gott in der Höhe à deux chœurs
          Frank Martin : Messe pour double choeur

Le Festival retrouve avec bonheur la Cathédrale bisontine et le remarquable ensemble les éléments, pour un programme parcourant cinq siècles d’histoire vocale, de la Renaissance avec les maîtres de la polychoralité Victoria ou Palestrina, jusqu’à nos jours et au chef d’oeuvre de Franck Martin.

Jeudi 26 septembre

 20h –  Kursaal – tarif musique de chambre
Orchestre d’Auvergne
Roberto Forés Veses, direction
Fanny Clamagirand, violon
          Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes n° 13 opus 130, Cavatina
          Peteris Vasks : Concerto pour violon « Distant light »
          Piotr Ilitch Tchaïkovsky : Sérénade pour orchestre à cordes opus 48

L’Orchestre d’Auvergne, uniquement composé de cordes, accueille Fanny Clamagirand pour le concerto de Vasks, grande fresque élégiaque et profonde. Le nouveau chef espagnol de cet ensemble nous propose également un extrait d’un quatuor beethovénien et la célébrissime Sérénade de Tchaïkovsky.

··················································································

 20h – Belfort – Maison du Peuple – tarif « concerts en région »
Berliner Symphoniker
Scott Ellaway, direction
Gautier Capuçon, violoncelle
          Richard Wagner : Sigfried Idyll
          Anton Dvorák : Concerto pour violoncelle en si mineur
          Karol Beffa : La Nef des fous
          Ludwig van Beethoven : Symphonie n°5

Événement avec ce grand concert symphonique à Belfort rassemblant une distribution internationale – orchestre berlinois, chef écossais et star française du violoncelle – pour un programme composé de chefs d’oeuvres du répertoire dont un des opus les plus emblématiques de Beethoven.

··················································································
 21h – Magic Mirror – tarif Magic Mirror
Antonio Zambujo
Portugal (Fado contemporain)

António Zambujo est une figure majeure de la jeune scène portugaise. Il révolutionne le fado tout en douceur en introduisant au sein de la saudade lisboète des sonorités d’ailleurs, du Cap-Vert ou du Brésil… Antonio Zambujo est autant l’hériter de la grande Amalia Rodrigues que de Chet Baker ou encore de Jao Gilberto.

Vendredi 27 septembre

 18h30 – Magic Mirror – 3€, tarif unique
Apéro concert avec le Quintette à vent de l’Orchestre national de Lyon

Cinq solistes de l’Orchestre national de Lyon nous proposent un moment musical tout en légéreté pour flûte, hautbois, clarinette, basson et cor, autour d’airs de Carmen de Bizet et de ragtimes de Scott Joplin.

··················································································

 20h – Théâtre – tarif symphonique
Orchestre national de Lyon
Gerd Albrecht, direction
Nicholas Angelich, piano
           Ludwig van Beethoven : Ouverture « Les Créatures de Prométhée »  
           Ludwig van Beethoven : Concerto n°3 pour piano et orchestre
Antonin Dvorak : Symphonie n°7 

Pour conclure avec brio deux années aux côtés du Festival en tant qu’artiste associé, Gerd Albrecht a choisi Beethoven et Dvorák, deux géants du répertoire symphonique, servis par la prestigieuse formation lyonnaise et le pianiste international Nicholas Angelich.

Concert parrainé par le CIC Est

··················································································

 20h30 – Salins-les-Bains – Salle Notre-Dame – tarif « concerts en région »
Orchestre d’Auvergne
Roberto Forés Veses, direction
Fanny Clamagirand, violon
          Ludwig van Beethoven : Quatuor à cordes n° 13 opus 130 (Cavatina)
          Peteris Vasks : Concerto pour violon « Distant light »
          Piotr Ilitch Tchaïkovsky : Sérénade pour orchestre à cordes 

L’ancienne église Notre-Dame accueille régulièrement des concerts du Festival, cette année ce sont les cordes de l’Orchestre d’Auvergne et de leur jeune soliste invitée qui investissent ce beau lieu de concert.

··················································································

 21h – Magic Mirror – tarif Magic Mirror
Zé Luis
Cap-Vert (traditionnel)

La relève de la regrettée Cesaria Evora est désormais assurée… par un menuisier de 60 ans ! Zé Luis connaît comme personne le riche héritage musical du Cap-Vert. Coladeira, mornas et saudades n’ont pas de secrets pour lui qui les chante inlassablement depuis plus de 40 ans dans les restaurants et cafés de l’archipel.

Samedi 28 septembre

 20h – Théâtre – tarif symphonique
Moscow City Symphony – Russian Philharmonic
Kazuki Yamada, direction
Leonard Schreiber, violon
          Misato Mochizuki : Musubi
          Aram Khatchaturian : Concerto pour violon et orchestre
          Serguei Rachmaninov : Symphonie n°2 opus 27

Après deux années de complicité et de rencontres, la résidence de Misato Mochizuki se termine avec Musubi, interprété par l’un des meilleurs orchestres russes et dirigé par le lauréat 2009 du Concours. Ils sont rejoints par Leonard Schreiber pour un concerto envoûtant et virtuose, avant de clôturer ce 53e Festival avec une symphonie rayonnante et épique de Rachmaninov.

Concert parrainé par la CCIT du Doubs

Fondé en 2000 par la ville de Moscou, le Moscow City Symphony – Russian Philharmonic est le premier et le seul orchestre symphonique appartenant à cette institution. Devenu un des plus importants orchestres russes actuels, il se produira en France pour la première fois. Depuis 2011, Dmitri Jurowski issu de la célèbre dynastie musicale est le chef principal.