Jean-François Verdier (chef d’orchestre)

Super-soliste de l’Opéra de Paris, considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes européens, Jean-François Verdier est lauréat des concours internationaux de Tokyo, Vienne, Anvers, Colmar et Lugano, et joue sous la direction de Bernstein, Ozawa, Muti, Gergiev, Salonen, Boulez, Jordan, Dohnanyi, Nelsons… Il enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Prix Bruno Walter du Concours international de direction d’orchestre de Lugano en 2001, c’est avec les conseils d’Armin Jordan et de Kent Nagano qu’il débute un parcours de chef d’orchestre rapidement salué par la critique. Chef résident de l’Orchestre National de Lyon (2008 à 2010), il est directeur artistique de l’Orchestre Victor Hugo depuis 2010. Avec cet Orchestre, il enregistre plusieurs disques primés par la critique internationale. Il est sollicité par les grandes scènes lyriques et symphoniques : Opéra National de Paris, Madrid, Montréal, Munich, Lausanne, Luxembourg, Berne, Biel, Bruxelles, Mexico, Salerne, Tokyo, Nagoya, Vienne, Bolchoï de Moscou… Il est aussi l’invité des orchestres et opéras nationaux français : Capitole de Toulouse, Lyon, Montpellier, Metz, Bordeaux, Île-de-France, Nantes… Il collabore avec Susan Graham, Rolando Villazón, Ludovic Tézier, Karine Deshayes, Isabelle Faust, Anne Queffélec, Serguei Nakariakov, Nemanja Radulovic… Il compose des contes musicaux : une suite pour Pierre et le loup, Le canard est toujours vivant ! ; Anna, Léo et le gros ours de l’armoire (Actes sud) joué à la Philharmonie de Paris (tous deux « Coup de Coeur » de l’Académie Charles Cros) ; Nuage Rouge joué à la Folle Journée de Nantes.
Jean-François Verdier est Chevalier des Arts et des Lettres.

Plus d’infos sur son site Internet

Photo © the Glint